9/20/2016

​Les sociétés du secteur des technologies financières (également appelées « Fintech ») sont nombreuses à devoir recueillir et traiter un grand volume de données pour pouvoir offrir des services financiers rapidement et à moindre coût. Bien souvent, il s’agit de renseignements personnels de nature sensible, comme la date de naissance, le numéro d’assurance sociale, les renseignements bancaires, les justificatifs bancaires en ligne et le pointage de crédit. Or, plus le volume de renseignements est important, plus leur sensibilité augmente; en effet, au fil du temps, une Fintech peut ainsi brosser un portrait très détaillé d’une personne. Il est donc primordial de préserver la sécurité des données et de respecter les lois sur la protection de la vie privée en vigueur. Voici des conseils pour y parvenir.

Lire l'article