9/13/2016

​Lorsque des sociétés canadiennes et chinoises s’allient, que ce soit par voie
de fusion, de coentreprise ou d’un autre arrangement où des cultures se
rencontrent, il est indispensable d’aplanir les différences culturelles. Nous
ne parlons pas ici de la culture au sens de la comparaison de la vision et de
l’énoncé de mission des deux sociétés (qui peuvent parfois paraître très
similaires), mais bel et bien du sentiment de partager les mêmes valeurs.

Lire l'article