Saud Al-Ammari
Chef, arabie saoudite et région du Moyen-Orient | Al-Khobar, Bahreïn, Riyadh
Al-Khobar: +966-13-847-5050 x9321
Bahreïn: +973-1715-1500
Riyadh: +966-11-418-7444

Saud Al-Ammari possède une vaste expérience en droit commercial et des sociétés tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Royaume d’Arabie saoudite.

Il a occupé le poste de conseiller juridique spécial puis de directeur des affaires juridiques de Saudi Arabian Oil Company (Saudi Aramco). Il a également donné des conseils au Royaume d’Arabie saoudite à plus d’un titre, notamment comme conseiller juridique du ministre de l’Énergie, de l’Industrie et des Ressources minérales, du directeur des affaires juridiques du ministère de l’Énergie, de l’Industrie et des Ressources minérales et d’un membre de l’équipe saoudienne de négociation pour la mise en œuvre de l’initiative du royaume sur le gaz naturel.

Il a dirigé l’équipe d’avocats de la défense de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui a obtenu gain de cause lors de la contestation de deux actions collectives en matière d’antitrust intentées aux États-Unis contre l’OPEP. Il a aussi représenté le royaume avec succès dans plusieurs instances portant sur l’immunité souveraine aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada, et est actuellement conseiller juridique externe du Conseil consultatif (Shura) du royaume.

M. Al-Ammari a plaidé devant les tribunaux de toutes les instances d’Arabie saoudite, dans le cadre de litiges commerciaux et administratifs de même qu’au sein de comités quasi judiciaires, notamment pour le compte de l’autorité des marchés financiers et du secteur bancaire. De plus, il a été arbitre et témoin expert devant des tribunaux d’arbitrage locaux et internationaux. Il a également agi comme conseiller juridique et membre de l’équipe de négociation en vue de l’accession de l’Arabie saoudite à l’Organisation mondiale du commerce.

Fort de sa connaissance hors pair de la pratique du droit en Occident, il a travaillé pour un prestigieux cabinet d’avocats de New York ainsi que pour un cabinet réputé de Houston avant d’entamer sa carrière chez Saudi Aramco.

PRIX ET RECONNAISSANCE

En 2001, M. Al-Ammari a eu l’honneur de recevoir la médaille du roi Abdul Aziz (premier ordre) pour ses accomplissements et pour sa contribution nationale. En 1991, il a obtenu la Gulf War Medal pour son bénévolat.

PUBLICATIONS
Afficher :
Page : 1 de 1       1        Résultats par page : 25 | 50 | Tous
Foundation of the International Association of Defense Counsel, 2015.
Page : 1 de 1       1        Résultats par page : 25 | 50 | Tous