Sauter la navigation

Abus de position dominante et pratiques susceptibles d’examen

Abus de position dominante et pratiques susceptibles d’examen
Abus de position dominante et pratiques susceptibles d’examen
Expertise / Champs de pratique / Concurrence et antitrust / Abus de position dominante et pratiques susceptibles d’examen

Blakes joue un rôle décisif dans le cadre des procédures intentées par le Bureau de la concurrence contre des sociétés pour abus de position dominante et d’autres pratiques susceptibles d’examen. Reconnu en tant que chef de file du droit de l’antitrust au Canada, Blakes a représenté de nombreux clients relativement à des enquêtes confidentielles sur l’abus de position dominante menées par le Bureau de la concurrence, dont certaines sont devenues publiques lorsqu’elles ont donné lieu à des litiges, notamment les affaires concernant les livres numériques, l’Administration de l’aéroport de Vancouver, Air Canada/CanJet, Télé-Direct et Nutrasweet.

Nos avocats ont agi en qualité de conseillers juridiques principaux dans le cadre de l’arrêt Canada Pipe, la première de deux seules causes d’abus de position dominante qui ont été portées devant la Cour d’appel fédérale et la Cour suprême du Canada, ainsi que l’arrêt TREB, la seule autre affaire en matière d’abus de position dominante à être portée devant la Cour suprême du Canada. Par ailleurs, nous avons représenté Visa Inc. dans une affaire historique portée devant le Tribunal de la concurrence relativement à la disposition de la Loi sur la concurrence en matière de maintien des prix susceptible d’examen. En outre, nos avocats ont représenté des clients dans des affaires concernant le refus de vendre devant le Tribunal de la concurrence (Fred Deeley et Wyeth, par exemple).

Mettant à profit leur connaissance des politiques du Bureau de la concurrence et de la loi, nos avocats ont négocié des règlements favorables dans maintes causes d’abus de position dominante pour le compte de clients, dont la plupart se sont réglées de manière informelle et confidentielle. Des sociétés faisant l’objet d’enquêtes dans d’autres pays sollicitent également nos conseils, particulièrement lorsque plane sur elles la possibilité d’une enquête parallèle en matière de concurrence au Canada.

Afficher plus de texte
Prix et reconnaissance

Blakes a été nommé cabinet régional de l’année – Amériques dans le cadre des GCR Awards de 2019 et cabinet d’avocats de l’année 2018 en droit de la concurrence aux Benchmark Canada Awards.

Des membres de notre groupe Concurrence, antitrust et investissement étranger sont sans cesse reconnus en tant que chefs de file, comme l’atteste la plus récente édition des publications suivantes :

  • Chambers Canada: Canada’s Leading Lawyers for Business (concurrence et antitrust) répertorie Blakes dans le premier groupe (Band 1), la plus haute distinction accordée en matière de concurrence et d’antitrust. Chambers Canada: Canada’s Leading Lawyers for Business (Competition/Antitrust) ranks Blakes in Band 1, its top tier for Competition/Antitrust. Brian Facey, Cassandra Brown, Randal Hofley, Navin Joneja, Robert Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood y sont reconnus en tant qu'avocats de premier plan;
  • Canadian Lawyer Magazine nomme Julie Soloway parmi les avocats les plus influents au Canada en 2020. Brian Facey figurait dans la liste de 2017;
  • GCR 100 de Global Competition Review classe le groupe Concurrence, antitrust et investissement étranger de Blakes dans la catégorie Élite, soit le plus haut rang conféré par la publication. Il y est noté que Blakes continue d’être un chef de file en matière de droit de la concurrence au Canada, et qu’il est perçu par nombre de ses concurrents comme le cabinet d’avocats à dépasser;
  • Women in Antitrust de Global Competition Review désigne Julie Soloway comme l’une des meilleures avocates au monde en droit de la concurrence;
  • The Best Lawyers in Canada (droit de la concurrence et de l'antitrust) reconnaît Brian A. Facey en tant qu’avocat de l’année (2021) et reconnaît Cassandra Brown, Navin Joneja, Robert Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood. 
  • The Legal 500 Canada (concurrence et antitrust) place Blakes au rang des meneurs; ses clients le qualifient de chef de file du marché;
  • Benchmark Canada: The Definitive Guide to Canada’s Leading Litigation Firms and Attorneys reconnaît Catherine Beagan-Flood, Réal Forest, Jeff Galway, Randall Hofley, Robert E. Kwinter, Claude Marseille, Dalton McGrath, James Sullivan et Robert Torralbo pour leur expertise au chapitre des litiges en matière de concurrence;
  • Who’s Who Legal: Foreign Investment Review reconnaît Brian Facey, Rob Kwinter et Julie Soloway en tant qu’avocats de premier plan;
  • Who's Who Legal: Competition reconnaît Brian Facey, Navin Joneja, Robert Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood.
  • Who's Who Legal: Thought Leaders Global Elite (concurrence) reconnaît Brian Facey en tant qu’avocat de premier ordre en droit de la concurrence au Canada;
  • Who’s Who Legal: Thought Leaders (concurrence) reconnaît Brian Facey, Robert Kwinter et Julie Soloway à titre de leaders d’opinion;
  • Who’s Who Legal: Canada (concurrence) désigne Brian Facey, Navin Joneja, Robert Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood en tant qu’avocats de premier plan;
  • Who's Who Legal: Competition - Future Leaders désigne Cassandra Brown et Kevin MacDonald en tant qu’avocats les plus en vue dans le domaine du droit de la concurrence;
  • The Lexpert/American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada classe Brian Facey et Robert Kwinter au rang des avocats de premier plan;
  • The Lexpert Guide to the Leading US/Canada Cross-Border Litigation Lawyers in Canada classe Brian Facey et Robert Kwinter au rang des avocats de premier plan;
  • The Canadian Legal Lexpert Directory classe Brian Facey, Navin Joneja, Robert Kwinter et Julie Soloway au rang des avocats de premier plan.
BLK.ExpertiseDetail.ContactTabs.LoadingText