Sauter la navigation

DRS et preuve électronique

DRS et preuve électronique
DRS et preuve électronique
Expertise / Champs de pratique / Concurrence et antitrust / DRS et preuve électronique

Une demande de renseignements supplémentaires (« DRS ») est une demande de renseignements détaillés émise par le Bureau de la concurrence dans le cadre de l’examen d’une fusion. La formulation d’une réponse à une DRS constitue une étape clé à l’obtention du feu vert pour une fusion complexe. C’est pourquoi, dans de tels cas, il vaut mieux s’en remettre à une équipe de conseillers juridiques spécialisés et chevronnés.

Le groupe Concurrence, antitrust et investissement étranger de Blakes est reconnu régulièrement comme ayant une pratique de premier ordre en droit de la concurrence au Canada. Nous avons conseillé des clients relativement au processus de DRS, et ce, dans le cadre de bon nombre des opérations les plus complexes et les plus marquantes de l’histoire du Canada (y compris la première DRS émise par le Bureau de la concurrence en 2009).

Pour répondre à une DRS, notre équipe s’appuie sur son expertise de pointe dans le domaine. Nous élaborons des solutions internes qui sont avantageuses sur le plan des coûts. Au besoin, nous nous assurons de l’intégration harmonieuse de nos services à ceux des fournisseurs tiers de services d’administration de la preuve électronique. Grâce à notre vaste expérience en matière de DRS, nous avons une compréhension inégalée des normes et des processus du Bureau de la concurrence. C’est ainsi que nous sommes en mesure d’aider nos clients à éviter les écueils courants des réponses aux DRS.

Nous avons élaboré des solutions et des approches innovantes en matière de réponse aux DRS qui ont réduit les délais et les coûts connexes, tout en fournissant à nos clients des conseils pratiques et stratégiques en temps opportun. Il s’agit là de la signature de Blakes.

Afficher plus de texte
Prix et reconnaissance

Blakes a été nommé cabinet régional de l’année – Amériques en droit de la concurrence dans le cadre des GCR Awards de 2019 et cabinet d’avocats de l’année 2018 en droit de la concurrence par Benchmark Canada.

Des membres de notre groupe Concurrence, antitrust et investissement étranger sont sans cesse reconnus en tant que chefs de file, comme l’atteste la plus récente édition des publications suivantes :

  • Chambers Canada: Canada’s Leading Lawyers for Business (concurrence et antitrust) répertorie Blakes et Brian A. Facey dans le premier groupe (Band 1), la plus haute distinction accordée en matière de concurrence et d’antitrust. Navin Joneja, Robert E. Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood y sont reconnus en tant qu’avocats de premier plan; des clients sont cités : « Ils sont de calibre mondial; ils répondent tant à nos besoins juridiques qu’à nos besoins commerciaux. »;

  • The Lexpert/American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada reconnaît Brian A. Facey et Robert E. Kwinter à titre d’avocats de premier plan en droit de la concurrence;

  • The Legal 500 Canada (concurrence et antitrust) place Blakes au rang des meneurs; ses clients le qualifient de chef de file du marché. Brian A. Facey et Robert E. Kwinter sont reconnus comme avocats de premier plan. Cassandra Brown y est classée dans la catégorie « nouvelle génération »;

  • The Best Lawyers in Canada (droit de la concurrence et de l’antitrust) reconnaît Brian A.Facey, Navin Joneja, Robert E. Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood en tant qu’avocats de premier plan, et désigne Robert E. Kwinter avocat de l’année;

  • Chambers Global: The World’s Leading Lawyers for Business (concurrence et antitrust) classe Blakes et Brian A. Facey dans le premier groupe (Band 1), la plus haute distinction accordée en matière de concurrence et d’antitrust. Navin Joneja, Robert E. Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood y sont reconnus en tant qu’avocats de premier plan;

  • GCR Awards 2019 – Blakes est désigné « Cabinet régional de l’année – Amériques » en droit de la concurrence;

  • GCR 100 de Global Competition Review classe le groupe Concurrence, antitrust et investissement étranger de Blakes dans la catégorie Élite, soit le plus haut rang conféré par la publication. Il y est noté que Blakes continue d’être un chef de file en matière de droit de la concurrence au Canada, et qu’il est perçu par nombre de ses concurrents comme le cabinet d’avocats à dépasser;

  • The Canadian Legal Lexpert Directory reconnaît Brian A. Facey, Navin Joneja, Joshua Krane, Robert E. Kwinter et Julie Soloway à titre d’avocats faisant autorité dans le domaine du droit de la concurrence;

  • The Lexpert Guide to the Leading US/Canada Cross-Border Litigation Lawyers in Canada désigne Brian A. Facey et Robert E. Kwinter comme des avocats de premier plan en droit de la concurrence;

  • Who’s Who Legal: Competition place le groupe Concurrence, antitrust et investissement étranger de Blakes au sommet; cinq avocats du groupe y sont répertoriés, soit Brian A. Facey, Navin Joneja, Robert E. Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood;

  • Who’s Who Legal: Competition – Thought Leaders reconnaît Brian A. Facey, Robert E. Kwinter et Julie Soloway à titre de leaders d’opinion du droit de la concurrence;

  • Who’s Who legal: Thought Leaders - Global Elite (concurrence) nomme Brian A. Facey parmi les trois avocats chefs de file du domaine du droit de la concurrence au Canada;

  • Who’s Who Legal: Canada – Competition désigne Brian A. Facey, Navin Joneja, Robert E. Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood à titre de chefs de file du domaine;

  • Benchmark Canada: The Definitive Guide to Canada’s Leading Litigation Firms and Attorneys reconnaît Catherine Beagan-Flood, Réal Forest, Jeff Galway, Randall Hofley, Robert E. Kwinter, Claude Marseille, Dalton McGrath, James Sullivan et Robert Torralbo pour leur expertise au chapitre des litiges en matière de concurrence;

  • Who’s Who Legal 2017 classe Brian A. Facey dans la liste très sélecte des 25 leaders d’opinion du droit de la concurrence à l’échelle internationale; il est le seul avocat canadien du domaine à recevoir cet honneur;

  • Who’s Who Legal: Competition – Future Leaders 2017 désigne Cassandra Brown, Joshua Krane, Kevin MacDonald et Micah Wood en tant qu’avocats âgés de moins de 45 ans les plus en vue en droit de la concurrence;

  • Canadian Lawyer Magazine nomme Brian A. Facey parmi les 25 personnes les plus influentes au Canada en 2017;

  • Women in Antitrust de Global Competition Review désigne Julie Soloway comme l’une des meilleures avocates au monde en droit de la concurrence.

BLK.ExpertiseDetail.ContactTabs.LoadingText