Sauter la navigation

Investissement étranger

Investissement étranger
Investissement étranger
Expertise / Champs de pratique / Investissement étranger

Cabinet régional de l’année – Amériques

GCR Awards de 2019

Ils sont de calibre mondial; ils répondent tant à nos besoins juridiques qu’à nos besoins commerciaux. 

Commentaire d’un client tiré de Chambers Global: The World’s Leading Lawyers for Business 2019

Blakes s’appuie sur une pratique de premier plan en matière d’investissement étranger pour conseiller ses clients internationaux et canadiens sur l’application des lois et règlements du Canada en matière d’investissement étranger. Nos conseils portent notamment sur la Loi sur Investissement Canada (la « LIC »), laquelle comporte des exigences générales en matière d’examen et d’avis pour un large éventail d’investissements effectués par des non-Canadiens auprès d’entreprises canadiennes, ainsi qu’un régime complet d’examen en matière de sécurité nationale dont l’utilisation ne fait que croître. Nos avocats ont l’expertise nécessaire pour traverser le labyrinthe des lois et des règlements régissant les investissements des non-Canadiens dans tous ces domaines, y compris les règles spéciales qui s’appliquent aux entreprises d’État, aux fonds souverains, aux investisseurs de certains pays et aux entreprises culturelles.

Notre pratique consiste également à conseiller des sociétés sur l’éventail des lois et des règlements canadiens qui ont trait aux investissements étrangers et qui s’appliquent à des secteurs d’activité particuliers, notamment les médias, le transport, les livres et les mines.

Dans le cadre de notre pratique, nous nous appuyons sur une solide expérience au chapitre de l’ensemble des aspects du régime canadien d’investissement étranger. À ce titre, nous avons représenté de nombreux clients à tous les niveaux des organismes gouvernementaux pertinents. De plus, nous avons fait approuver plusieurs opérations hautement médiatisées.

Afficher plus de texte
Expérience récente

Blakes a notamment conseillé :

  • Le Groupe Stars Inc. dans le cadre de son projet de fusion entre égaux annoncé de 15 G$ US (valeur d’entreprise) avec Flutter Entertainment Inc.;

  • Cronos Group quant au placement stratégique de 2,4 G$ CA par Altria Group Inc.;

  • The Washington Companies dans le cadre de son acquisition de Dominion Diamond Corporation pour 1,2 G$ US;

  • The Stars Group Inc. relativement à sa vente à Flutter Entertainment plc pour 6 G$ US;

  • Holcim Ltd. à l’égard de sa fusion de 50 G$ CA avec Lafarge S.A.;

  • GlaxoSmithKline au sujet de l’opération à trois volets, évaluée à plusieurs milliards de dollars, qu’elle a réalisée avec Novartis quant à ses activités liées aux soins de santé aux consommateurs, aux vaccins et à l’oncologie;

  • Siemens sur son acquisition de Dresser-Rand pour un montant totalisant 7,6 G$ US;

  • Continental AG en ce qui concerne son acquisition projetée de Veyance Technologies;

  • Nestlé S.A. dans le cadre de son acquisition, pour 6,5 G€, de Galderma Pharma S.A. et de Galderma International S.A.S.;

  • Procter & Gamble Co. relativement à l’acquisition par Mars Inc. de ses activités d’aliments pour animaux de compagnie pour 2,9 G$ CA;

  • Merck & Co. à l’égard de la vente de ses activités de médicaments en vente libre et de soins aux consommateurs à Bayer Inc. pour 14,2 G$ CA;

  • ExxonMobil Canada Ltd. en ce qui a trait à son acquisition, pour 3,1 G$ CA, de Celtic Exploration Ltd.;

  • Nexen Inc. au sujet de son acquisition par CNOOC Limited en contrepartie de 15,1 G$ CA;

  • Daylight Energy Ltd. relativement à son acquisition par China Petrochemical Corporation, société connue sous le nom de « groupe Sinopec », pour 2,2 G$ CA;

  • Encana Corporation quant à sa vente, pour 920 M$ CA, d’actifs du secteur médian de Cutbank, dont le complexe intermédiaire de collecte et de traitement du gaz Hythe/Steeprock, de même que dans le cadre de la négociation d’ententes connexes concernant l’exploitation après la clôture;

  • Quadra FNX Mining Ltd. dans le cadre son acquisition, pour 3,5 G$ CA, par KGHM Polska;

  • BHP Billiton en ce qui concerne son offre d’acquisition de Potash Corporation of Saskatchewan en contrepartie de 40 G$ US;

  • Sinopec International Petroleum Exploration and Production Corporation quant à son acquisition, pour 4,65 G$ CA, de la participation de ConocoPhillips dans la coentreprise Syncrude;

  • Cliffs Natural Resources à l’égard de son acquisition, pour 4,9 G$ CA, de la société Les mines de fer consolidées Thompson Limitée;

  • Ericsson relativement à diverses opérations concernant Nortel, y compris l’acquisition de portions du service Réseaux de transporteurs de Nortel se rapportant aux technologies CDMA et LTE en Amérique du Nord, une opération de 1,13 G$ US;

  • Fonds Enerplus Resources dans le cadre de sa fusion stratégique d’une valeur de 7,60 G$ CA avec Focus Energy Trust.

Prix et reconnaissance

Blakes a été désigné « Cabinet régional de l’année – Amériques » en droit de la concurrence dans le cadre des GCR Awards de 2019, ainsi que « Cabinet d’avocats de l’année » en droit de la concurrence lors des Benchmark Canada Awards de 2018.

Les membres du groupe Concurrence, antitrust et investissement étranger de Blakes sont sans cesse reconnus en tant que chefs de file, comme l’attestent les plus récentes éditions des publications suivantes :

  • GCR 100 de Global Competition Review classe le groupe Concurrence, antitrust et investissement étranger de Blakes dans la catégorie Élite, soit le plus haut rang conféré par la publication. Il y est noté que Blakes continue d’être un chef de file en matière de droit de la concurrence au Canada, et qu’il est perçu par nombre de ses concurrents comme le cabinet d’avocats à dépasser;

  • Chambers Canada: Canada’s Leading Lawyers for Business (concurrence et antitrust) répertorie Blakes et Brian A. Facey dans le premier groupe (Band 1), la plus haute distinction accordée en matière de concurrence et d’antitrust. Navin Joneja, Robert E. Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood y sont reconnus en tant qu'avocats de premier plan; des clients sont cités : « Ils sont de calibre mondial; ils répondent tant à nos besoins juridiques qu’à nos besoins commerciaux. »;

  • The Lexpert/American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada reconnaît Brian A. Facey et Robert E. Kwinter à titre d’avocats de premier plan en droit de la concurrence;

  • The Legal 500 Canada (concurrence et antitrust) place Blakes au rang des meneurs; ses clients le qualifient de chef de file du marché. Brian A. Facey et Robert E. Kwinter sont reconnus comme avocats de premier plan. Cassandra Brown y est classée dans la catégorie « nouvelle génération »;

  • The Best Lawyers in Canada (droit de la concurrence et de l'antitrust) reconnaît Brian A. Facey, Navin Joneja, Robert E. Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood en tant qu’avocats de premier plan et désigne Robert E. Kwinter avocat de l’année;

  • Chambers Global: The World’s Leading Lawyers for Business (concurrence et antitrust) classe Blakes et Brian A. Facey dans le premier groupe (Band 1), la plus haute distinction accordée en matière de concurrence et d’antitrust. Navin Joneja, Robert E. Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood y sont reconnus en tant qu'avocats de premier plan;

  • The Canadian Legal Lexpert Directory reconnaît Brian A. Facey, Navin Joneja, Joshua Krane, Robert E. Kwinter et Julie Soloway à titre d’avocats faisant autorité dans le domaine du droit de la concurrence;

  • The Lexpert Guide to the Leading US/Canada Cross-Border Litigation Lawyers In Canada reconnaît Brian A. Facey et Robert E. Kwinter à titre d’avocats de premier plan dans le domaine du droit de la concurrence;

  • Who’s Who Legal: Competition place le groupe Concurrence, antitrust et investissement étranger de Blakes au sommet; cinq avocats du groupe y sont répertoriés, soit Brian A. Facey, Navin  Joneja, Robert E. Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood;

  • Who's Who Legal: Competition – Thought Leaders reconnaît Brian A. Facey, Robert E. Kwinter et Julie Soloway à titre de leaders d’opinion du droit de la concurrence;

  • Who's Who Legal: Thought Leaders Global Elite 2019 (concurrence) nomme Brian A. Facey parmi les trois avocats chefs de file du domaine du droit de la concurrence au Canada;

  • Who’s Who Legal: Canada – Competition reconnaît Brian A. Facey, Navin Joneja, Robert E. Kwinter, Julie Soloway et Micah Wood à titre d’avocats de premier plan;

  • Benchmark Canada: The Definitive Guide to Canada’s Leading Litigation Firms and Attorneys reconnaît Catherine Beagan-Flood, Réal Forest, Jeff Galway, Randall Hofley, Robert E. Kwinter, Claude Marseille, Dalton McGrath, James Sullivan et Robert Torralbo pour leur expertise au chapitre des litiges en matière de concurrence;

  • Who's Who Legal: 2017 classe Brian A. Facey dans la liste très sélecte des 25 leaders d’opinion du droit de la concurrence à l’échelle internationale; il est le seul avocat canadien du domaine à recevoir cet honneur;

  • Who's Who Legal: Competition – Future Leaders 2017 désigne Cassandra Brown, Joshua Krane, Kevin MacDonald et Micah Wood en tant qu’avocats âgés de moins de 45 ans les plus en vue en droit de la concurrence;

  • Canadian Lawyer nomme Brian A. Facey parmi les 25 personnes les plus influentes au Canada en 2017;

  • Women in Antitrust de Global Competition Review désigne Julie Soloway comme l’une des meilleures avocates au monde en droit de la concurrence.

BLK.ExpertiseDetail.ContactTabs.LoadingText