Sauter la navigation

L’Ontario investit dans l’industrie automobile

L’Ontario investit dans l’industrie automobile
6 avril 2021

Le sud-ouest de l’Ontario est considéré comme un pôle technologique de premier plan et comme le meilleur endroit en Amérique du Nord pour l’assemblage des véhicules. L’industrie automobile de cette province représente plus de 100 000 emplois et soutient de nombreux autres emplois au sein de la chaîne d’approvisionnement. Publié le 24 mars 2021, le budget de l’Ontario met notamment l’accent sur l’investissement dans l’industrie automobile et plus particulièrement dans les nouvelles technologies.
 
Nous vous présentons ci-après cinq mesures qui ont été annoncées par l’Ontario afin de stimuler cette industrie et de la propulser dans l’avenir :  

  1. Plan à long terme. En 2019, la province de l’Ontario a dévoilé un plan à long terme intitulé Piloter la prospérité : L’avenir du secteur de l’automobile de l’Ontario. L’objectif de ce plan est de veiller à ce que le secteur de l’automobile de cette province demeure concurrentiel et poursuive sa croissance à l’échelle mondiale. Le plan comporte les trois piliers suivants : créer un climat d’affaires concurrentiel; stimuler l’innovation; développer et exploiter les talents. Les annonces qui ont été faites dans le cadre du budget de l’Ontario relativement au secteur de l’automobile renvoient expressément à ce plan à long terme.

  2. Électrification de pointe de l’industrie. En octobre 2020, Ford du Canada (« Ford ») a conclu une entente de transformation sectorielle de premier plan avec ses travailleurs et tous les paliers gouvernementaux. Le gouvernement ontarien a annoncé qu’il effectuera un investissement d’un montant égal à l’investissement du gouvernement fédéral, qui s’élève à 295 M$ CA. Ces investissements contribueront à la réingénierie du complexe d’assemblage de Ford à Oakville en vue de transformer celui-ci en un pôle international de production de véhicules électriques à batterie. Les fonds de l’ordre de 1,8 G$ CA qui ont été engagés par Ford et les paliers gouvernementaux représentent l’un des plus importants investissements dans ce secteur en Ontario et précèdent une série d’investissements de grande envergure annoncés par d’autres grands fabricants automobiles.

  3. Investissements supplémentaires. À la suite des annonces concernant l’investissement de Ford, l’entreprise Stellantis a indiqué qu’elle investirait un montant pouvant aller jusqu’à 1,5 G$ CA pour soutenir l’assemblage de véhicules hybrides rechargeables et de véhicules électriques à son usine d’assemblage de Windsor. De plus, General Motors a annoncé un investissement de 1 G$ CA en vue de créer, à son installation d’Ingersoll, une usine de fabrication de véhicules électriques utilitaires à grande échelle. General Motors a également indiqué qu’une somme maximale de 1,3 G$ CA sera consacrée à la réouverture de son usine d’assemblage d’Oshawa et au soutien de la production accrue à son installation de Saint Catharines.

  4. Financement de l’innovation. La province de l’Ontario a annoncé un investissement de 56,4 M$ CA au cours des quatre prochaines années en vue de créer le Réseau ontarien d'innovation pour les véhicules (« ROIV »), lequel s’appuiera sur le Réseau d’innovation pour les véhicules automatisés (« RIVA »), qui a déjà été créé par le gouvernement ontarien. Ce dernier confiera au ROIV le mandat d’accélérer le développement de la prochaine génération de technologies de mobilité et de véhicules électriques, connectés et autonomes, tout en soutenant le rôle de l'Ontario en tant que pôle de fabrication au Canada. Le ROIV favorisera également l’innovation et la collaboration au moyen de partenariats entre les petites et moyennes entreprises, le milieu universitaire, l'industrie automobile et le secteur des batteries, dans le but de continuer à mener des recherches sur les véhicules électriques et autonomes et les technologies connexes.

  5. Soutien lié à la COVID-19. La pandémie de COVID-19 et les confinements qu’elle a engendrés représentent un défi de taille auquel font face des milliers de petites entreprises qui soutiennent le secteur ontarien de l’automobile. Dans son dernier budget, le gouvernement de l’Ontario a prévu un engagement de 1,7 G$ CA afin d’octroyer une nouvelle série de subventions en espèces allant de 10 000 $ CA à 20 000 $ CA et destinées aux entreprises qui peuvent démontrer que leurs revenus ont diminué en raison des confinements.

Vous avez plus de cinq minutes? Communiquez avec un membre de nos groupes Industrie automobile ou Véhicules autonomes et connectés pour en savoir davantage sur ce sujet.