Sauter la navigation

Étude sur les tendances en matière de cybersécurité au Canada – 2021

Étude sur les tendances en matière de cybersécurité au Canada – 2021
17 juin 2021 - 12:00 - 13:00

Veuillez noter que ce webinaire se déroulera en anglais.

Malgré le nombre croissant de cyberincidents au Canada, il existe peu de données canadiennes objectives qui permettraient à une entreprise de comparer ses expériences en matière de cyberincidents à celle des autres. Le groupe Cybersécurité de Blakes a fait appel à des ressources et à des partenaires internes et externes pour combler ce besoin.

En juin 2021, Blakes publiera la deuxième édition de l’Étude sur les tendances en matière de cybersécurité au Canada, soit la première étude en la matière au Canada. Cette publication dresse un portrait des précautions que prennent les entreprises canadiennes pour faire face à la croissance des cybermenaces. Elle porte aussi un regard sur les expériences et les mesures d’intervention des entreprises canadiennes qui sont victimes d’une cyberattaque.

Voici quelques points saillants de nos constats :

  • Les rançongiciels ont été le cyberincident le plus courant en 2020, représentant 67 % des cyberattaques.

  • 54 % des organisations victimes d’un rançongiciel ont choisi de payer la rançon. Les montants de rançon se sont accrus de façon exponentielle au cours de la dernière année, atteignant parfois des millions de dollars.

  • Seulement 17 % des sociétés cotées en bourse ont indiqué qu’elles disposent d’une forme quelconque d’assurance contre les cyberrisques. La grande majorité des sociétés s’exposent donc à des coûts potentiellement élevés en cas de cyberattaque.

  • Les actions collectives en protection de la vie privée sont à la hausse et les administrateurs et les dirigeants sont maintenant nommés en tant que défendeurs.   

Joignez-vous aux membres de notre groupe Cybersécurité pour le lancement de l’édition 2020 de notre étude. Nos conférenciers interpréteront les résultats de cette étude et vous informeront sur les meilleurs moyens de vous préparer à la survenance d’une cyberattaque.

Sujets

  • Statistiques clés sur les incidents déclarés, y compris les types d’incidents, les conséquences, la couverture d’assurance et la reprise post-incident

  • Analyse des atteintes à la protection des données qui ont été déclarées en vertu de la législation en matière de protection des renseignements personnels

  • Tendances relatives aux déclarations faites par les sociétés ouvertes

  • Tendances relatives aux litiges liés à la cybersécurité

Conférenciers : 

Formation continue obligatoire

Ontario
Ce séminaire contient 1 heure de contenu de professionnalisme.

Cet organisme a été approuvé en tant que fournisseur agréé de contenu de professionnalisme par le Barreau de l’Ontario.

Québec
Veuillez noter qu’en vertu des modifications au Règlement sur la formation continue obligatoire des avocats du Barreau du Québec, qui sont entrées en vigueur le 1er avril 2019, le statut de « dispensateur reconnu » ainsi que la « reconnaissance » obligatoire des activités ont été abolis.

Blakes continuera de vous remettre une attestation de participation pour vos dossiers. Tel que le prévoit le Règlement, le membre de l’Ordre doit conserver les pièces justificatives permettant de vérifier qu’il a suivi une activité de formation jusqu’à l’expiration d’un délai de sept ans débutant le 30 avril qui suit la fin de la période de référence pendant laquelle l’activité a été suivie.

Colombie-Britannique
The Law Society of British Columbia a reconnu ce programme pour 1 heure de crédits de formation continue. Cette heure est comptabilisée dans les deux heures exigées en matière de responsabilité professionnelle et de déontologie, de service et de relations à la clientèle et de gestion de la pratique. 

New York
Blake, Cassels & Graydon (U.S.) LLP est reconnu par le New York State Continuing Legal Education Board à titre de fournisseur de formation continue agréé dans l’État de New York. Ce séminaire s’adresse aux avocats nouvellement admis ainsi qu’aux avocats d’expérience et donne droit à 1 heure de crédits de formation juridique continue.