Sauter la navigation

Mise à jour des mesures relatives à la COVID-19

Mise à jour des mesures relatives à la COVID-19
8 avril 2021

Lors du point de presse du 7 avril 2021, le gouvernement a annoncé que les personnes souffrant de maladies chroniques et les travailleurs essentiels feront partie des prochains groupes visés dans le cadre du programme de vaccination contre la COVID-19.

NOUVEAUX GROUPES PRIORITAIRES ADMISSIBLES À LA VACCINATION CONTRE LA COVID-19

Le gouvernement a indiqué que les travailleurs essentiels qui ont des contacts à risque feront partie des prochains groupes priorisés dans le cadre de la campagne de vaccination. Il est important de noter que la notion de travailleurs essentiels ne fait pas référence aux secteurs d’activité qui étaient jugés essentiels et n’étaient pas visés par la fermeture des commerces lors de l’imposition des mesures de confinement passées. Dans ce cas-ci, il s’agit plutôt de la vaccination des travailleurs œuvrant dans des milieux présentant un risque important d’éclosion.

Le gouvernement a identifié sept groupes prioritaires provenant de secteurs qui, dans le passé, ont eu de la difficulté à contrôler le risque d’éclosion, soit le personnel des écoles primaires et secondaires, des garderies et CPE, de la sécurité publique (pompiers, policiers et employés des centres de détention), des organismes communautaires offrant des services de santé et services sociaux, d’abattoirs œuvrant dans le milieu alimentaire, de mines en régions éloignées, ainsi que les travailleurs étrangers temporaires.

Pour le moment, l’élargissement de la campagne de vaccination à ces groupes prioritaires sera limité à la région de l’île de Montréal. Les autres régions suivront sous peu, lorsqu’une proportion suffisamment importante de la population âgée de 60 ans et plus aura été vaccinée.

Les travailleurs qui font partie de l’un de ces groupes dont le lieu d’emploi est à Montréal pourront être vaccinés dès le 12 avril 2021, et ce, peu importe leur âge, en s’inscrivant sur le site web Clic Santé. Au moment de leur rendez-vous, ces travailleurs devront présenter une preuve d’emploi dans l’un des secteurs identifiés afin de recevoir le vaccin. Les employeurs œuvrant dans ces secteurs pourraient donc fournir à leurs employés des attestations ou d’autres documents permettant à leurs employés de recevoir le vaccin. Le document remis à l’employé devrait indiquer que son lieu de travail est à Montréal.
Le gouvernement a également mentionné que des cliniques mobiles de vaccination seraient mises en place pour le personnel des centres de détention et les travailleurs en milieux agricoles dans des régions éloignées.

Vous pouvez consulter le site du gouvernement du Québec pour en savoir plus à ce sujet.

Pour en savoir davantage, communiquez avec un membre de notre groupe Travail et emploi.

Consultez notre Centre de ressources sur la COVID-19 pour en savoir davantage sur les répercussions de la COVID-19 sur votre entreprise.